Arméria Renaissance


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

MessageSujet: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Mer 25 Mar - 23:16

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Le trou noir... C'était comme si j'avais perdu connaissance, l'espace de quelques courtes secondes. Un éclair avait surgit de nul part et m'était directement tombé dessus. Mais au lieu de ressentir la douleur de la foudre s'éparpillant dans tous mon corps, j'eus plutôt l'étrange impression de flotter, juste avant de chuter. Je tombais... Comment cela pouvait être possible, puisqu'un peu plus tôt, j'étais le dos au sol, sur le point de me faire décapiter. Le ciel était le même, alors... Comment...? J'écarquillais lentement les yeux et brusquement, comme si le temps s'était figé brièvement, je ressentis la dureté de la pierre me heurter de plein fouet. Je poussais un gémissement tandis que mon corps dévalait ce qui devait être une fontaine. Je retombais misérablement sur le sol, et m'arrêtais un peu plus loin, ayant roulé sur quelques mètres.

Je me souvenais m'être retourné sur le dos en voyant Osgard se jeter sur ma proie, prête à m'achever. Et puis... Alors que ses serres s'étaient refermées sur mon bras, cet éclair avait pourfendu le ciel. Et maintenant... Je laissais ce qui ressemblait plus à une grimace qu'à un sourire étirer mes lèvres en entendant le corbeau croasser. Au moins, cela confirmait que c'était grâce à lui que j'étais en vie. Enfin, en vie... C'était vite dis. Une main et l'autre avant bras appuyé sur le sol, je me redressais un peu, et crachais quelques filets de sang par terre.

«Hey, les gars...!»

Ah, bien sûr...! Il avait fallut que ce piaf m'emmène dans un endroit que je ne connaissais pas, et qui n'était pas désert en plus de ça...!

«Merde... Tu crois qu'elle est morte?»

«Abruti...! Tu vois bien qu'elle bouge, nan? Hey, ça vous dit pas qu'on s'amuse un peu?»

«Hein? Qu'est ce que tu veux dire?»

«Ben... Elle m'a l'air plutôt bien roulé, et vachement blessé en même temps alors peut-être qu'on pourrait profiter un peu...!»

Des gosses, évidemment...! Il était facile de deviner simplement à leur voix que ces types là n'avaient pas plus d'une vingtaine d'années. Des abrutis complètement formatés par la société d'aujourd'hui qui pensait qu'un petit viol par ci par là, ce n'était pas bien grave. Comme si j'avais besoin de ça...!

«Hé, Mam'zelle...! On t'aide, et en échange faudra être gentille, hein...!»

Je grognais plus que je ne parlais.

«Je n'ai besoin de personne.»

«Qu'est ce t'as dis? T'as pas b'soin d'aide? T'es sûr que tu préfère crever ici?»

Inspirant longuement, je concentrais mes forces restantes pour m'accroupir. Relevant les yeux vers le crétin non loin de moi, j'attrapais mon pistolet et le pointais aussitôt entre ses deux yeux.

«Je t'ai dis que je n'avais pas besoin de toi, alors n'insiste pas.»

Et sans attendre, j'appuyais sur la gâchette. Heureusement pour moi, j'avais monté un silencieux sur mes armes, aussi, aucun coup de feu ne retentit. Cependant, les types qui accompagnaient celui que je venais de tuer s'éparpillèrent aussitôt leur camarade abattus en me traitant de folle. Le souffle court, je relâchais mon arme qui s'écrasa au sol, et portais ma main à mon ventre. La plaie, elle, n'avait pas disparus. Elle m'avait bel et bien suivis jusqu'ici. Je laissais échapper un rictus agacé et pressais ma blessure entre mes doigts.

«Ah, bordel... J'suis dans une merde pas possible.»
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Lun 30 Mar - 15:12




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara


Tuer Jarvis Stone, c’est dans cette seule et même optique que je parcoure l’île où m’a mener Grist. Ne pas arrêter de penser à mes parents que je n’ai jamais connu par sa faute me pousse plus encore dans l’impatience de le trouver et de le tuer dans d’atroce souffrance. La souffre sera pour lui si grand qu’il se sera pas comparable à la douleur causé en enfer, il ne pourra même pas y retourner. Je parcoure pratiquement l’île entière vêtue d’une de mes veste de chasseur, cette fois il ne d’agissait pas de la noir avec les bordures blanches, mais celle avec les bordures mauve comme le bandeau qui attache mes cheveux. Je soupire et serre les dents un peu haineux de ne pas encore avoir trouvé l’homme que je chercher. Il est ici, c’est sûr, mais pas dans les rues, du moins pour le moment, il finira bien par sortir. Je doute qu’il me reconnaisse de toute façon, je pense même qu’il m’a oublié et tant mieux, comme ça il ne se doute pas de ce qui l’attend. Il ne me reste donc qu’une seule alternative, rester ici, m’entrainer, jusqu’à ce que je le croise pour lui faire sa fête.

J’ai du coup en le cherchant plus ou moins visité, je l’ai enfin de compte dans une grande place, une scène attire alors mon attention. Une femme visiblement blessé entouré de jeune délinquant qui prétende l’aider. Mais lorsque je fixais le regard de l’un, e voyait clairement que leur but n’est en rien de l’aider, mais plutôt d’abusé. La mains sur le sabre je m’approche du groupe et hausse les sourcils lorsque je vois la jeune femme en tuer un par une arme doté d’un silencieux. Toute personne normal aurait freiné leur course, mais il n’est pas difficile à deviner qu’elle s’est contentée de ce défendre, et que ça l’a poussé à lui donner un droit de vie et de mort sur une personne qui s’est cru permis de pouvoir exercé la luxure malgré le désaccord du partenaire. Les pécheurs s’entre tue enfin de compte entre eux, et je suis aujourd’hui encore partagé entre le fait que c’est simplement de leur faute où celle des démons.

Le premier contact n’a jamais réellement été mon fort. Mais il fallait bien faire un effort pour cette fois, elle est en difficulté et mon devoir en temps qu’être semi divin est de malgré son crime, l’aider. Je me tiens en face d’elle et lâche pour sabre essayant désespérément de lui faire comprendre que contrairement à ses anciens interlocuteurs je n’étais pas ici pour lui faire un quelconque mal.  Je m’accroupie vers elle et soulève d’un doigt son menton pour la regarder droit dans les yeux, c’est étrange je vois deux sentiments complètement contradictoire… Celui de vouloir mourir, et celui de la peur de la mort. Je baisse mon regarde vers son ventre, je la pousse en arrière la forçant à s’allonger.

« Il faut que tu t’allonges. »

Une fois allongé parce que mine de rien je ne lui laisse pas vraiment le choix, je soulève le haut de sorte à voir la blessure et l’examine yeux plissé jusqu’à ce que je comprenne ce qui se passe, il y avait deux possibilité : soit elle s’est faite tiré dessus, soit elle s’est fait poignardé. Mais la forme de sa blessure me penche plutôt que le coup de fusil. Seulement la marque n’est pas assez profonde pour en juger que la balle soit encore en elle. Je fouille alors dans le revers de ma veste et prend une simple bouteille d’eau.

« Serre les dents stp… »

Je verse l’eau sur la plaid et nettoie sa blessure jusqu’à ce qu’il n’y ai plus d’eau. Je jette ensuite la bouteille sur le côté et sort de ma même veste un flacon en cristal que j’ouvre.

« Ça va piquer. »

Je verse une goutte de mon flacon sur le plaid ce qui provoque comme réaction des petite bulle rouge qui se dissipe peu à peu jusqu’à disparaitre avec la blessure que la jeune femme. Je me relève enfin la fixant encore un petit instant pour voir sa réaction. Je regarde ensuite le cadavre que je finir par porter. Faut l’enterrer ou le ramener à sa famille pour qu’il ait quand même des funérailles, histoire de ne pas se faire hanté, il a dû ne pas voir sa mort venir, et donc ne pas en avoir conscience.

[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Castiel Ransel le Jeu 16 Avr - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Mar 7 Avr - 13:19

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Les yeux rivés sur le sol, je tentais de contenir le sang qui coulait toujours de ma plaie, en vain. J'avais le souffle court, le moindre mouvement me demandant bien plus d'énergie et d'effort que je ne l'aurais cru. L'argent faisait son effet, et me paralysait petit à petit, empêchant mes cellules de se régénérer. J'étais immobile, a genoux au sol, et à moitié recroquevillé sur moi-même. Malgré moi, je sentais que mes membres tremblaient et alors que je comprenais que bientôt, je n'aurais plus d'autres choix que de ramper, j'entendis à nouveau le corbeau croasser. Je relevais alors la tête, les sourcils froncés, et serrais les dents en voyant apparaître une nouvelle silhouette dans mon champ de vision. Ce n'était décidément pas ma journée, ce soir...!

Le regard désormais rivé sur lui, je cherchais lentement et à tâtons l'arme que je venais de laisser tomber. Rapidement, je baissais brièvement les yeux à sa recherche, et la repérais enfin, loin de moi hors de portée de bras, à moins de me jeter à plat ventre sur le sol. Et au vu de mon état, c'était plutôt fortement déconseillé. Que faire...? Je relevais la tête vers lui alors qu'il s'approchait et grognait presque en sentant l'un de ses doigts sous mon menton. Malgré mon évidente agressivité, et même si j'en avais très envie, j'étais tout bonnement incapable de le repousser. Et il fallait surtout que j'économise mes forces.

Plongeant brièvement mon regard dans le sien, je tentais tant bien que mal de régulariser mon souffle. J'apercevais alors Osgard en arrière plan, qui visiblement loin de s'en faire, se contentait de nettoyer son plumage, perché sur la fontaine. Si lui ne pressentait aucun danger, alors je pensais pouvoir affirmer que je ne craignais rien. Étrangement, l'oiseau avait un instinct plus grand encore que le mien, un instinct qui jusque là, ne lui avait jamais fait faux bonds. Je lui faisais donc pleinement confiance. Je grimaçais un peu tandis que l'on me poussait lentement vers l'arrière, et m'allongeais doucement en gémissant de douleur.

Rassemblant mes maigres forces, je venais tout de même m'appuyer sur mes avant bras, me mettant ainsi dans une position semi assise, semi allongé. Je gardais toujours un œil sur mon interlocuteur, aussi, quand il souleva légèrement mon haut pour accéder à la blessure, je me crispais presque instinctivement. Je l'observais silencieusement, seul mon souffle venant troubler le silence qui s'était installé entre nous. Mais lorsqu'il fit mine de fouiller dans le revers de sa veste, je me redressais un peu plus encore, prête à attraper son poignet avant qu'il ne fasse quoi que se soit. Mais c'était déjà trop tard...

L'eau fraîche sur ma peau me fit terriblement du bien. Un violent frisson me traversa même l'échine. Étrange, n'est ce pas, pour quelqu'un qui agoniserait presque? Je penchais même un peu la tête vers l'arrière, comme pour profiter un peu plus de cette sensation, avant qu'un autre bruit ne parvienne à mes oreilles. Il s'agissait d'un flacon que l'on ouvrait, flacon dont on versa une goutte de son contenu sur ma plaie béante. J'écarquillais alors les yeux en voyant les petites bulles se former sur ma peau puis me redressais brutalement en tâtant ma plaie. Enfin... En tâtant ma peau où se trouvait auparavant la plaie, puisqu'elle n'y était visiblement plus.

Alors qu'il se levait, mon regard le suivit, remarquant alors qu'il emportait le cadavre avec lui. Je fronçais les sourcils et me relevais à mon tour, l'observant tout en me dirigeant vers mon pistolet que je récupérais. Ce type là venait de me sauver, sans rien me demander en échange, et voilà qu'il s'en allait avec le corps de celui que je venais de tuer. Il y avait quelque chose qui clochait... Et il y avait aussi ma fierté qui m'empêchait de le laisser s'en aller comme si de rien n'était. Machinalement, mes doigts se refermèrent sur la poignée de mon second pistolet qui bientôt rejoignit le premier, tous les deux visant le même personnage. J'enlevais alors les crans de sécurité.

«Lâche sagement ce corps... C'est moi qui l'ai tué, c'est moi qui le récupère.»
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Ven 1 Mai - 1:18




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara

Je n’ai pas eu de grande peine à la maintenir au sol pour soigner la blessure. Ce qui est plutôt surprenant car généralement je suis amené de faire les soins de force. La confiance des gens ne s’acquis que très difficilement de nos jours. Je jette un œil sur le corbeau qui n’avait pas vraiment l’air d’être agressif, serait-ce un animal de compagnie de la jeune femme ? Ça en a l’air en tout cas. Mais un sorte de lien avait l’air de les unir, un peu comme moi et Grist.  L’ile dans laquelle je me trouve regorge de pas mal de mystère. Je pense reste un bon bout de temps ici pour mieux connaitre ce monde, même si avant tout c’est pour retrouver la cause de la mort de mon père et de ma mère.

Pendant les soins elle n’arrêtait pas de me regarder, une fille bien étrange. Une méfiance mélangée à une incompréhensible confiance. Heureusement elle tire la tête en arrière, c’est mieux de ne pas se sentir fixé quand on est concentré. Une fois les soins terminés les choses commence à ce compliqué seulement au moment où je me dirige vers le corps pour le récupérer. Le sons du clan de sécurité d’une arme qui saute stop mon élan. Lachant un soupir d’exaspération je me murmure.

« Magna… »

Le latin est la langue dans laquelle je m’exprime le plus lorsque je suis en colère mais aussi exaspéré, blasé. Tout ce que je voulais c’est apporté le corps au proche du mort afin qu’il puisse avoir les obsèques qui soulageront un minimum le mal de cet entourage que cette incident a causé. Dos a elle je me tourne lentement portant encore le corps et garde un air neutre que j’ai étrangement automatiquement aquis. Un air bien dur pour un semi-divin, je ne parviens pas à faire de regard rassurant comme Gabriel aurait aimé que je fasse. Mais ce n’est pas le cas et ça ne sera pas le cas, je ne savais très bien, mais je ne sais même pas de qui se tient ce regard.

[color:442c= #9999ff]«Lâche sagement ce corps... C'est moi qui l'ai tué, c'est moi qui le récupère.»

Gardant le cadavre contre moi je lui réponds du même ton absent et froid.

« Je doute que tu feras bon usage de ce corps. La place de ce cadavre est le cercueil payé par ses proches. Pas dans les bras de son agresseur. »

Me doutant bien qu’elle ne me laissera pas partir facilement je pose ma main sur la tête de mon sabre l’air de rien tout en me tenant prêt à me défendre.

«Vu ton état tu devrais plutôt te reposer au lieu de te battre, tu es épuisé et ça se voit, c’est sans doute peine perdue. »

Je la regarde droit dans les yeux et tente de savoir ce qu’elle pense et surtout récent pour anticiper toute éventualité. Mais il y a sans doute une forte chance que ça finisse mal toute cette histoire… Dieu me met à l’épreuve et je le franchirai comme tout les autres que j’ai déjà franchie.


[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Castiel Ransel le Ven 5 Juin - 13:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Lun 11 Mai - 14:22

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Je sentais en lui d'étranges effluves qui jusque là n'étaient jamais parvenues à mes narines. C'était léger mais... Il dégageait un parfum à la fois subtil et délicat, une odeur presque apaisante tant sa pureté était omniprésente. Mais en même temps, son attitude était le quasi parfait opposé à cette aura qu'il émanait. Le visage fermé, et une expression aussi distante et froide que si face à lui se trouvait son pire ennemi, il ne donnait pas l'impression de vouloir lâcher le corps inerte qu'il tenait toujours. Soit il avait extrêmement confiance en ses capacités, et si c'était le cas alors c'était plutôt dangereux pour moi, soit il me prenait pour une incapable et alors là... Alors là, il me suffirait de peu de coups pour l'avoir. Alors comment savoir...?

En entendant ses paroles, je ne pu m'empêcher de hausser un sourcil. Se fichait-il de moi? Ou croyait-il vraiment à ses mots?

«Son agresseur, dis-tu...?»

Et alors que ses doigts se rapprochaient de ses hanches, je les vis se poser sagement sur le pommeau de son sabre. Il se pensait peut-être plus fort que moi, mais... Visiblement, il m'avait bien cerné puisqu'il avait compris que je ne comptais pas le laisser partir aussi facilement. A moins que ce ne soit une menace voilée...? Comment aurais-je pu le savoir, après tout? Tout ce dont j'étais sûre et certaine, c'était que si ce type était un tant soit peu intelligent alors il pourrait s'avérer être un adversaire coriace. Et, comme il venait si bien de le dire, je n'étais pas en pleine possession de mes moyens. Je continuais alors à le fixer un moment, mes armes toujours pointées dans sa direction, puis finissais par les abaisser.

Tandis qu'un rire se mit à s'échapper de mes lèvres, je tentais de me relever maladroitement en prenant appuie sur ce que je pouvais. Tête basse, je fermais légèrement les yeux tout en essayant de gérer mes efforts pour ne pas que cette unique action me vide de mes forces restantes.

«Chez les chasseurs, il n'est pas permis de ressentir de la pitié, ou de la compassion, ni pour la victime, ni pour ses proches... Imagine un peu, si c'était le cas... On finirait par nous prendre pour des nourrices.»

Les jambes légèrement flageolantes, je titubais et faisais quelques bref pas sur le côté jusqu'à venir m'appuyer sur le tronc d'un arbre proche.

«De plus... Tu sembles oublier que c'est lui qui a commencé par m'agresser, comme tu dis... Et je ne vois pas pourquoi j'éprouverais quoi que se soit pour un type dans son genre.»

Je me redressais alors totalement, inspirant longuement et expirant bruyamment pour me reprendre et tenir enfin correctement sur mes pieds. Je me détachais alors de l'arbre contre lequel j'étais, et relevais la tête pour planter mon regard dans le sien. Un faible sourire étirait mes lèvres.

«Pour terminer... Tu devrais savoir qu'un chasseur possède une certaine fierté. Et me dire de me reposer parce que je suis soit disant dans un sale état plutôt que de me battre pour récupérer ce qui m'appartient de droit, c'est comme m'insulter. Chez nous, c'est amplement suffisant pour un combat à mort...Alors...»

Le sourire disparaissant de mon visage, celui-ci prit brusquement une expression de neutralité. Je pointais de nouveau mes deux guns sur lui et me mettais aussitôt à tirer dans sa direction.
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Ven 5 Juin - 13:33




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara


Une chasseuse hein… Je ne m’y attendais pas vraiment à vrais dire, ce qui veut donc dire que mon adversaire sera bien plus fort que je ne le pense. Mais le bluff est un bon systéme pour avoir la victoire, il faut que je reste confiant, que je lui montre que je suis plus fort qu’elle par un simple regard. Mais il me reste une chance sa fatigue est si grande qu’elle a encore du mal à rester debout. Il faut que je porte sa fatigue a mon avantage. Je reste silencieux à la suite de ses dires, elle chasse donc toute les races et emmène les corps je ne sais où… Elle serait donc gagnante si elle possède mon cadavre en plus, ce qui signifie qu’elle n’hésitera pas à me tuer malgré mon aide. Me voilà dans de beaux draps mais je reste calme et anticipe sa première attaque, surtout lorsque je la vois ce décrocher de l’arbre pour repointer l’arme sur moi avec un sourire sur lequel je ne réponds pas avec mon visage neutre.

A quoi bon répondre à ces paroles, il y  avait des parts de vrais que je n’adhère pas vraiment. Mais il y a une chose dont je ne suis pas du même avis, c’est que se corps ne lui reviens pas de droit à elle. Mais à ses proches pour pouvoir faire le deuil. Je ne voulais pas aider ce misérable qui a tenté d’abuser d’une jeune femme, mais atténué la souffrance de son entourage qui eux son innocent en leur donnant l’occasion de faire leur deuil. Au même moment où mon adversaire lance la première attaque en tirant une balle vers ma direction je dégaine mon sabre avant même qu’elle ne tire et par mon agilité sur entrainé et la lame du sabre, je parviens a coupé la balle la dérivant de sa trajectoire. Je contre-attaque sa seconde attaque (du moins si il y en a une) et continue à la regarder droit dans les yeux pour ensuite pester.

« Quid elenganter ... »

Gardant le cadavre sur moi je tente de la raisonner pour la dernière fois.

« Les intentions n’était certes pas louable, et il méritait sans doute la mort. Mais sa famille mérite de pouvoir faire un deuil, et je dois m’en assurer. Donc je te le demande une dernière fois. Va te reposer avant que tu ne tombes de fatigue. »

Sinon je serais obligé de l’aider naturellement, mais a-t-elle un lieu où dormir ? Il y a-t-il un hôpital dans ce monde ? Plusieurs problèmes se posent et j’aimerais vraiment les éviter. Mais me doutant qu’elle est têtue et qu’elle fera tout pour récupérer ce corps je reste en position de défense n’aillant aucune intention de la blesser.

« Réfléchis bien. Je me doute que tu sois quelqu’un d’intelligente. »

[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Castiel Ransel le Dim 21 Juin - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Ven 12 Juin - 15:36

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Cela avait été beaucoup trop rapide. J'écarquillais les yeux, mes lèvres s'entrouvrant légèrement sur le coup de la surprise. Ce type... Il ne lui avait fallut qu'une fraction de seconde pour dégainer son sabre, et venir couper la balle en deux. Ce n'est pas vrai... Depuis quand les anges étaient aussi agiles, et puissants? Je me reprenais presque instantanément et tirais de nouveau vers lui, à plusieurs reprises cette fois. Mais ce n'était visiblement pas quelques balles de plus qui allait l’impressionner. Je le vis éviter la première, puis fendre la seconde en deux comme lors de ma précédente attaque, puis faire tournoyer son arme pour se créer ainsi un bouclier qui le protégea des balles suivantes. Qu'est ce que...? Depuis quand ce genre de répliques marchaient autrement que dans les films?

Incapable de réagir, je le fixais de mon regard, réfléchissant à comment j'allais pouvoir me défendre face à lui. Ce type était capable de manier un sabre, ce qui lui donnait un sérieux avantage au combat rapproché. Mais il fallait croire qu'il avait également trouvé une parade pour les attaques à distance. Alors comment faire? C'était la première fois que je me retrouvais face à un adversaire pareil, et je devais avouer que c'était troublant. Mais ce qui me déroutait le plus, c'était cette façon qu'il avait d'insister sur le fait que je devais me reposer. Il me prenait pour une faiblarde, et c'était affreusement énervant. Il fallait pourtant que je garde mon calme.

Je baissais légèrement la tête, mon arme suivant le chemin de mon regard, et grinçais des dents alors que ma mâchoire se crispait. Néanmoins, à sa dernière remarque, je sentis brusquement mon corps se détendre. Un sourire vint petit à petit étirer mes lèvres. Je me redressais, rangeais mes guns dans leur étui, à ma ceinture, et venais croiser les bras devant mon visage.Quatre couteaux de lancer apparurent aussitôt entre mes doigts. J'utilisais alors la vitesse qui m'était coutumière pour me glisser aux côtés de l'ange. Prenant appuie sur un pied, je tournoyais pour me faufiler dans son dos et plantais immédiatement deux fois mes quatre lames dans sa chair, les couteaux s'y enfonçant jusqu'à ce que mon poing viennent au passage cogner contre lui.

Je tournoyais de nouveau et reculais pour m'éloigner cette fois, mes armes toujours fermement tenues entre mes doigts. Leur lames étaient souillées de sang semi angélique. Mon regard transperça celui de l'être divin tandis qu'un large sourire fendait mon visage. J'avais beau être essoufflé, j'avais malgré tout réussis à mener à bien cette attaque.

«Tu me crois toujours incapable de te tenir face?»

J'étais fière de moi, c'est vrai... Mais même si j'affichais une certaine assurance, je n'étais pas certaine de pouvoir mener ce combat jusqu'à sa fin. Ne serais ce qu'attaquer serait difficile, alors si en plus de ça, je devais esquiver, et contre attaquer... Ça risquait d'être dur.

Je reprenais tant bien que mal mon souffle, jetant un regard en coin à Osgard qui depuis tout à l'heure, se contentait de croasser à tout va. Il était clair que je ne pourrais pas compter sur lui pour ce combat. Son instinct lui disait qu'il n'y avait aucun danger, et même si il était évident qu'actuellement, je pourrais y laisser ma peau, le fait qu'il n'interviendrait qu'en cas d'extrême urgence l'était tout autant pour lui. Mon regard alla croiser de nouveau celui du semi ange.

«Si c'est le sang qui coule dans tes veines qui te pousse à rendre ce service à la famille de cet idiot... Alors pourquoi ne pas me rendre service également, et m'offrir ton cadavre, hm?»
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Ven 26 Juin - 13:15




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara


Mon but de tenter de l’impressionner ou mieux, de l’intimidé avait l’air de fonctionner. Et tant mieux. Ma seule crainte c’est que ça ne l’impressionne pas assez pour qu’elle batte en retraite. C’est pourtant ce qui se produit. Malgré son expression sur son visage elle a l’air encore prête à se battre malgré son état. La situation se complique alors pour moi, trouver une solution pour l’assommer… Sans pour autant la blessé et me blessé afin que je puisse porter les deux corps. Dilemme… ça va être bien plus dur que prévu. A vrais dire je n’avais même pas prévu que je me retrouverai un jour dans ce genre de complication.

« Serio... »

Mais la surprise, la raison avait l’air de l’emporter, je la regarde changer ses armes sur sa ceinture en me croyant en quelque sorte sauvé, de ne pas avoir recours à la force mais pour une fois je me suis trompé, et ça m’aura couté plutôt cher cette fois. Une vitesse digne d’un vampire ou bien alors d’un loup-garou je n’ai même pas eu le temps de me retourner qu’elle est déjà derrière moi avec ses couteaux que j’ai pu apercevoir pendant une fraction de seconde. Je réussis à esquiver son premier coup de justesse mais le deuxième… Je n’ai pas pu l’esquiver finissant à peine ma première esquive. En plus elle n’y était pas allée de mains morte malgré son état. Crachant du sang malgré moi je tente de rester debout avec le cadavre encore sur mon épaule que je ne tarde pas à lâcher prêt de moi. Heureusement elle avait reculé, le sacre toujours en main j’essuies le sang de ma bouche d’un revers de manche et me tourne de nouveau vers elle. Je me serais bien soigné depuis avec l’un de mes flacons mais en cas d’attaque je n’aurais jamais le temps, quel plaid…

Bien entendue la logique imposait du fait qu’elle se vante de ce mérite de cette attaque malgré sa fatigue et faiblesse voyante. Son assurance reprise mais la respiration bruyante, elle tente encore de masquer ses handicaps. Ce qui était dôle c’est que ça ressemblait à ma tactique de départ, montré qu’on est plus fort même si c’est forcément faux pour espérer que son ennemi bat en retraite. Mais je n’ai jamais été le genre de personne à fuit quoi que ce soit. Et ce combat, cette difficulté ? Je ne compte pas la fuir, je vais rester confiant agile et réfléchis et tout devrais bien de passé malgré ma blessure. Bon ok c’est un peu abusé mais il le faut bien. Baigné dans cette fierté mon adversaire me demande si je la pense inapte au combat tenant debout avec une concentration un peu plus élevé  qu’avant je lui réponds.

« Il ne me semble pas avoir cité que tu serais incapable de te battre contre moi. Je t’ai seulement conseillé de te reposer. Libre à toi de ne pas suivre ce noble conseil. »

Il restait tout de même dommage que son souffle trahisse sa situation, on avait l’air pour le moment en niveau fatigue être au même niveau. Et il fallait vite que j’en finisse pour pouvoir vite me soigner. Elle tente de me raisonner à son tour jouant sur mon envie de rendre service pour lui donner le corps que j’ai posé au sol pour pouvoir mieux me défendre, par automatisme je me met à pester.

« Je ne suis pas idiot je sais faire la part des choses. Ce n’est pas pour le mort que je fais ça mais pour sa famille et te le donner ne rendra service à personne. Pas même à toi. »

Gardant le sabre à la main j’analyse mon terrain puis ma cible. Dents serré pour résister à la douleur je lance mon sabre sur elle afin de la faire esquiver d’un côté, un fois son esquive anticipé en regardant ses jambes pour me précipiter dans cette direction et la désarme à main nue pour donner un coup de pied dans ceux-ci qui glisse près de la fontaine. Je finie par profiter de l’effet de surprise et de son emprise sur son bras pour le torde dans son dos et d’un coup de coude a ses lombaire pour la faire tomber au sol. Je reprends la parole.

« Encore un geste et je te fais dormir. Ai-je été clair ? »

Je la maintien et reste sur mes gardes analysant le lieux ou s’est planté mon sabre.

[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Castiel Ransel le Sam 24 Oct - 17:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Dim 30 Aoû - 20:27

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Je haussais un sourcil à la réplique de mon adversaire, bien trop entêté à mon goût. Ce type n'avait visiblement aucunement l'intention de me donner ce qui me revenait de droit. Et de mon côté, je n'avais pas l'intention d'abandonner. Ce serait comme avouer clairement mes faiblesses. Que faire alors...? Je grondais un peu en grinçant des dents, puis laissais un sourire étirer petit à petit mes lèvres à sa dernière réplique. Ne rien me rapporter? C'est la qu'il se trompait. J'étais gracieusement payé pour chacun des corps que je rapportais, les vivants me rapportant davantage que les morts. Mais ce n'était qu'un détail. Deux corps sans vie valait plus qu'un corps vivant. Et c'était le plus important.

Fixant ma cible du regard, je réfléchissais longuement à la stratégie que j'allais pouvoir adopter. Même si la plaie béante de mon ventre n'était plus qu'un souvenir, le tiraillement de l'argent, et la douleur ne s'était pas encore totalement évaporé. Et c'était un très gros désavantage en combat. Mes yeux croisèrent ceux de l'hybride qui se détournèrent aussitôt, se dirigeant vers un endroit bien précis. Je n'eus cependant pas le temps d'y faire plus attention que son sabre s'élançait déjà droit vers moi. Cette attaque était purement futile, et pourtant, je ne pensais pas un seul instant à une feinte. J'esquivais donc, et avant que je n'aies eus le temps de comprendre quoi que se soit, je me retrouvais à genoux au sol, un bras fermement coincé dans le dos.

Je ne pu alors m'empêcher de pousser une petite expression de surprise, prise de court, avant de râler et pousser un juron. Du haut de son perchoir, Osgard croassa de nouveau, me faisant grincer des dents. Cette fois, j'étais véritablement mal partie. Bloqué, coincé de cette façon, je ne voyais pas comment j'allais pouvoir m'en sortir. Serrant les paupières et grimaçant, je tentais de tirer sur mon bras en me penchant davantage vers l'avant, allant même jusqu'à venir poser mon front sur la surface plus ou moins lisse des pavés de la place où nous nous trouvions. Alors dans mon esprit, une idée germa presque aussitôt.

Je commençais à me débattre, cherchant à faire croire que je voulais me libérer à tout prix, et poussais un juron suivis d'un misérable gémissement de douleur.

«Idiot! Lâche moi! Pas ce bras, je t'en supplie...!»

Serrant les doigts de ma main libre, je venais abattre à plusieurs reprises mon poing sur le sol, grondant et gémissant de douleur à nouveau.

«Je te ficherais la paix si tu le veux, et te laisserais récupérer ce foutu cadavre, mais par pitié, lâche moi le bras...!»

Cherchant ainsi à installer le doute dans l'esprit de mon adversaire, je rendais le tout aussi réaliste que possible tout en veillant à ne pas en faire trop non plus. Je du attendre quelques longues secondes cependant avant qu'il ne se décide à me lâcher, libérant enfin mon bras que je ramenais aussitôt contre moi dans un soucis de réalisme. Mes doigts venant fermement se refermer sur mon épaule, je détournais la tête et grimaçais en me renfrognant sans même jeter un regard vers l'hybride.

«Maintenant que t'as gagné, je suppose que t'es fier de toi... Allez, vas-y, fou toi de ma gueule une bonne fois pour toutes et vas-t-en...!»
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Sam 24 Oct - 19:02




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara


Une coriace, je n'aime pas les coriaces, ça fait en général perdre du temps et ça donne du fil à retordre. Je ne suis pas le genre de personne qui aime perdre son temps, le vite fait bien fait est la devise que j'aimerais employer le plus fréquemment possible. Mais l'entêtement de cette fille me fait clairement perdre mon temps. Mon entêtement complique aussi les choses, mais je ne pouvais clairement pas me résoudre à priver une famille d'un enterrement pour soulager leurs futures peines de la mort de ce garçon. Je pensais bien naïvement que la maintenir au sol et la menacer suffira à la calmer et à porter à bien mes intentions. Mais sa réaction final me fait froncer les sourcils cette panique, puis cette soudaine envie de se débattre pour à moitié se soumettre. Ça sentait d'un côté la comédie, mais une comédie tout de même assez bien faite pour en douter. Réfléchissant à vive allure de la tournure que prennent les choses, je finis par faire tourner sa tête vers moi. Pas de larme, étrange pour quelqu'un qui se dit avoir autant mal. Dans l'esprit du doute, je la relâche et me dirige vivement vers mon sabre que j'attrape restant sur mes gardes malgré sa réaction.

« Je ne rie pas du malheure des autres bien que la tienne ne soit absolument pas physique mais mental. Ton bras va bien je le sais.»

Pourquoi l'avoir lâché alors ? Sans doute pour tenter de lui montrer que je ne lui veux de base aucun mal, et qu'elle n'a aucune raison de m'attaquer. Je tente alors de deviner les raisons de ses agissements.

« Tu te comportes clairement comme une chasseuse... Mais quelque chose me dit que tu ne chasses pas forcement une race en particulier. Solitaire ? Sans clan ? Sans famille pour te guider ? Ce corps que tu désires tant... Que comptes-tu en faire pour t'obstiner tant à le posséder ? »

Je la regarde fixement restant près du corps et tente de la décripter en regardant ses fait et geste. En attente de sa réponse ou d'une quelconque réaction de sa part me tenant prêt.

« Libre à toi de ne pas me répondre mais le silence ne t'apportera pas ce que tu souhaite crois moi. »

Aider ces habitants qui vivent hors des cieux est complexe, chacun a son histoire et ses raisons d'agir qui peuvent aller en contradiction de ce que d'autre souhaite. C'est sans doute par cette complexité que certain ange, on finit par déchue, guidé par une folie de vouloir aider trop de monde. Peut-être que de tenir à cœur les possibles ressentis d'une famille n'en vaut pas la peine comparée aux raisons et histoire de cette jeune femme. Peut-être est-il la le teste que m'a imposé le Seigneur, savoir faire la part des choses et aider ceux qui le méritent le plus. Une sorte de favoritisme que j'ai pour le moment du mal à comprendre. Dans la situation que j'ai aperçu du meurtre cette femme n'a fait que se défendre face à un potentiel futur violeur. Une âme torturée, c'est pour moi une âme torturée. Reste à savoir si je peux lui venir en aide et surtout si la famille du mort en vaut plus la peine où non.

« Prends les bonnes décisions et profite de cette dernière chance.»
[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'



Dernière édition par Castiel Ransel le Mar 2 Fév - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Jeu 26 Nov - 14:16

Hunter VS Hunter
que le meilleur gagne
Il venait de me lâcher. Plissant un peu les yeux alors qu'il se jetait sur son sabre un peu plus loin, je ne le lâchais pas du regard. Toujours assise sur le sol, je fronçais légèrement les sourcils en l'entendant. Il avait compris que je jouais la comédie, en même temps, je n'étais pas très doué pour ça, mais malgré tout, il m'avait lâché quand même. Était-il idiot, suicidaire, ou maso...? J'hésitais encore entre les trois solutions, relâchant mon épaule et laissant mes doigts venir prendre appuie sur les pavés. Si il savait que je lui avais mentis, alors je ne voyais pas l'intérêt de continuer à le faire. C'était idiot, une perte de temps, et d'énergie. Néanmoins, j'avais du mal à comprendre ses agissements. Si il avait compris, pourquoi ne pas m'ignorer, et profiter de l'avantage qu'il avait? Ce type était définitivement a classer dans les plus bizarres que je connaissais.

Soupirant longuement alors qu'il reprenait la parole pour me poser tout un tas de questions, je me relevais comme si de rien n'était, époussetant discrètement mes vêtements. Depuis tout à l'heure, je me retrouvais au sol, et si ça continuait, mes affaires allaient vraiment finir par être sales. Et comme je venais de débarquer dans un monde que je connaissais absolument pas... Mh, dis comme ça, ça paraissait assez irréel. On aurait presque pu croire aux propos d'un malade mental. Mais je n'étais pas folle, et les lieux ne me disaient strictement rien. Tout comme l'odeur.

Laissant échapper un rictus d'agacement a la dernière réplique de l'hybride, je plantais mon regard dans le sien avant de me décider à avancer dans sa direction sans le lâcher des yeux. Lentement, un pied après l'autre, je me dirigeais vers lui.

«Ma décision est prise de puis longtemps. Et ce n'est pas parce que tu t'es occupé de ma blessure que je vais changer d'avis. Et tes sermons ridicule ne te serviront strictement à rien non plus. Je récupère le corps, tu t'écrase, et tout ira bien. Je n'ai pas envie de me salir davantage encore les mains pour ce soir.»

Sans attendre, j'utilisais la vitesse qui m'était coutumière pour me retrouver tout proche de lui, juste devant. A proximité. Il n'aurait eu qu'à lever la main et tendre les doigts pour effleurer ma joue. Mais le regard que je lui adressais aurait suffit à lui interdire tout mouvements de ce genre.

«Pour le reste... Si je n'ai ni clan, ni famille, ça ne regarde que moi. Quand tu es en plein combat, le minimum serait de te concentrer. Tu semble bien sûr de toi, pour te permettre de poser autant de questions. Tu devrais faire plus attention...»

Sans prévenir, je me baissais pour lui faucher les jambes, tournant sur moi-même au passage. Mes doigts agrippèrent alors la lame que j'avais caché sous la manche de mon t-shirt, la levant bien haut, prête à asséner le coup fatal alors qu'il semblait chuter au sol, quand mon propre familier se glissa dans mon champ de vision, virevoltant juste sous mes yeux avant d'aller se poser sur la branche d'un arbre juste à côté. Surprise, et brièvement déconcentré, je laissais échapper un autre juron avant de reculer brusquement, me déportant alors sur le côté pour passer mon bras sous le corps inerte que jusque là l'hybride protégeait.

M'éloignant alors de lui avec le cadavre sous le bras, je grinçais des dents et jetais un discret coup d'oeil à Osgard qui avait repris le nettoyage de son plumage là où il l'avait laissé juste avant d'intervenir.

«Saleté...!»

Reportant mon attention sur le semi ange, je lui faisais malgré tout un léger sourire en coin.

«Dis toi que j'en ai besoin, si je veux pouvoir survivre. Pas de corps, pas d'argent, et qui dit pas d'argent, dis pas de logement, pas de nourriture. Tu comprends?»
FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Castiel Ransel

avatar
Messages : 148
Date d'inscription : 21/03/2015

Feuille de personnage
Guilde: sans guilde pour le moment
Rang dans la Guilde: relisez donc plus haut 8)
Place dans la hiérarchie de sa Race: anges guerriers (chasseur de démons)
MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   Mer 3 Fév - 19:18




Hunter vs Hunter
Feat'
Castiel et Tara


Nous étions tous mes deux sur de nous, nous savions parfaitement ce que nous faisons tout en connaissant les conséquences. Mais il est facile de deviner que ni elle, ni moi comprenons les agissements de l'un et de l'autre. Ce qui me désole, c'est d'avoir la persuasion qu'elle a décidé de suivre un chemin des ombres sans retour. Deux voir trois fois de suite, je lui ai donné l'opportunité de s'approcher de la lumière divine, mais son obstination pour les ombres-là sans doute rendue aveugle. Je ne pouvais plus rien faire pour elle, à sa mort se sont les enfers qui ouvriront leur porte. Je la regarde s'avancer vers moi comme un chien prédateur et lui répond calmement et sereinement.

« Je ne m'écrase qu'a mes devoirs divin et la divinité elle-même. Pas face à une personne qui a décidé de son propre chef d'agir pour les ombres...» 

Sa vitesse la fait soudainement s'approcher plus vite de moi sans non plus me coller, mais assez près pour que je puisse la toucher, ou lui couper la tête si l'envie m'en prenait. Froidement et avec une once de haine, je la regarde ricanant brièvement à ces conseils.

« Je t'ai dominé plusieurs fois au combat. Si tu es debout à l'heure qu'il est, c'est seulement parce que j'en ai décidé. Je te trouve bien culotté de me dire de me concentrer pour un combat que tu as perdu. Et encore plus de me demander de faire attention alors que c'est toi qui as toujours été en position de faiblesse. Inverse les rôles et la réalité ne te rendra pas plus forte. »

Je fronce alors les sourcils sentant mon corps se soulever soudainement pour tomber lourdement au sol une attaque que je n'ai pas vue, mais vécu au ralenti comme si m'a vie allait s'en aller. J’eus à peine le temps de saisir mon sabre pour le défendre qu'elle a déjà brandi un poignard qu'elle s'apprête à planter dans mon cœur. Pour le coup, il était vrai que j'ai manqué d'attention, ces paroles auraient donc été un signal ? Un exemple de l'imprudence dont elle a voulu parler malgré sa défaite ? C'est alors qu'un miracle, ce produit, le corbeau qui a l'air de l'accompagner s'interposent me sauvant la vie. Elle profite alors de cette diversion pour récupérer le corps alors que je m'écrase au sol avec une grimace de douleur sur la blessure qu'elle m'a infligé. Je me relève alors en m'aidant du sabre et la fixe de mon air froid naturel. Et soupir d'exaspération a ses derniers dires.

« Il y a des façons bien plus honnêtes de gagner sa vie. Mais soit, fait ce que tu veut, le ciel te punira pour ton dévouement au mal. Et le jour ou la sentence s'abattra sur toi, tu ne pourras t'en prendre qu'à toi-même... »

Au moins, j'aurais essayé de la sauver, mais son état n'est pas de mon niveau, je doute même qu'il soit au niveau de n'importer quel ange. Et si jamais j'apprends qu'elle est au service des démons, alors je la retrouverais et la tuerais. Car tel est mon devoir, tel est ma mission sur terre. J'emprunte alors le chemin opposé au siens pour rentrer chez moi pour guérir ma blessure avec mon familier.

[HORS RPG]

© Kibara sur LibreGraph'

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hunter VS Hunter | Feat Castiel Ransel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HUNTER X HUNTER - The Last Mission (Raw/VostFr)
» Hunter x Hunter - Épisode 147 Vostfr
» Hunter x Hunter - Scan 348
» Hunter x Hunter - Épisode 143 Vostfr
» Hunter x Hunter - Épisode 145 VOSTFR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arméria Renaissance  :: Zone RP :: Le village :: La Grande Place-